RÉDUCTION DE LA PAUVRETÉ & LUTTE CONTRE LE TRAFIC D'ÊTRES HUMAINS

Chaque été des groupes de jeunes volontaires français effectuent des missions au foyer de Sré Ampil. Retour d’expériences.

Situé à 27 km au sud de Phnom Penh, le foyer de Sré Ampil accueille une quarantaine d’enfants, orphelins ou abandonnés par leurs parents, trop pauvres pour les élever. Présent depuis la création du foyer en 1994, Agir pour le Cambodge prend en charge le suivi médical de ces jeunes ainsi que des cours supplémentaires, notamment de khmer, de langues étrangères, de mathématiques et de sciences, pour leur permettre d’atteindre un meilleur niveau scolaire. APLC verse également chaque année une subvention au foyer pour ses dépenses de fonctionnement.

De plus, chaque été depuis 2011 des groupes de jeunes volontaires français, coordonnés par APLC, effectuent des missions d’animation et réalisent des travaux de réfection à Sré Ampil.

Une des volontaires du mois de juillet 2018 témoigne :

« Nous sommes restés 4 semaines au foyer de Sré Ampil. Avec les deux autres volontaires, nous avions en charge un groupe d’une quinzaine d’enfants dont les plus âgés avaient 13 ans. J’étais très motivée par cette mission d’animation (jeux, travaux manuels…) mais j’avoue qu’elle a été plus enrichissante que je ne l’imaginais. Si je ne devais retenir qu’une seule chose : ce sont les liens que nous avons pu nouer avec les enfants malgré la barrière de la langue, leur anglais étant encore assez rudimentaire et malgré nos cultures et modes de vie si différents. Mais de part et d’autre, nous avions tellement envie de communiquer et d’être ensemble et c’était l’essentiel. Une mission à Sré Ampil, c’est la fin de tous les préjugés et la découverte d’autres références. La notion du temps n’est par exemple pas la même. Nous avons pu le constater lors de nos travaux de réfection. Nous avons également découvert un pays, peut-être moins connu des jeunes générations, et son histoire.

C’était ma première mission de ce type et depuis mon retour, j’encourage tous les jeunes de mon entourage à faire cette expérience de l’autre et à donner de son temps. On reçoit tellement. »

close
Facebook IconYouTube IconVisit Our LinkedIn
Share This