RÉDUCTION DE LA PAUVRETÉ & LUTTE CONTRE LE TRAFIC D'ÊTRES HUMAINS

Magazine

Faire pousser des idées durables avec AgriSud International

Faire pousser des idées durables avec AgriSud International

Grâce à la collaboration avec des organisations partenaires, Sala Baï offre aux étudiants les clefs d’une meilleure compréhension de l'environnement. Illustration avec des cuisiniers en herbe qui s’initient à l’agriculture raisonnée en collaboration avec AgriSud International.

Sala Baï dispense une éducation globale aux élèves avec une sensibilisation aux enjeux importants de société tels que la sauvegarde de l'environnement ou le développement du tourisme responsable.

Pour les élèves de cuisine, la formation professionnelle ne serait pas complète s’ils ne connaissaient pas les différentes variétés et origines des fruits et légumes qu’ils utilisent quotidiennement. C’est la mission que remplit l’organisation AgriSud International. Elle intervient chaque semaine auprès des élèves de cuisine pour les sensibiliser à l’agro-écologie et établir des liens durables avec les producteurs locaux. Les élèves associent théorie et pratique en cultivant le potager et la poivrière au fond du jardin de l'hôtel d’application de Sala Baï sous la supervision des experts d’AgriSud International.

Après plusieurs semaines d’ateliers d’initiation au maraîchage, les élèves de cuisine et leurs camarades ont rendu visite aux producteurs du réseau « Green Farmers from Here » auquel AgriSud International apporte son soutien technique dans le district de Prasat Bakong. Les principaux objectifs de cette visite de fermes, qui s’inscrit dans le programme  « Mon alimentation, ma santé », ont été d’initier étudiants et professeurs aux techniques écologiques de production agricole durable et de les sensibiliser aux défis auxquels font face les producteurs de légumes au Cambodge. Pour soutenir la production locale, le restaurant d'application de Sala Baï s’approvisionne régulièrement en légumes de saison auprès du réseau « Green Farmers from Here ».

Le Cambodge a actuellement recours à une forte importation de fruits et légumes, que le gouvernement estime entre 500 à 600 tonnes par jour. Cependant, le ministère de l'Agriculture souhaite inverser la tendance afin de réduire ces importations au profit d'une production locale et saine.

Les importations des pays voisins et des autres provinces restent la principale source d’approvisionnement dans la province de Siem Reap. Ainsi, selon AgriSud International, 20 à 50 % des fruits et des légumes présents sur les marchés de Siem Reap sont produits localement. Pourtant, la production agricole existe puisque l’agriculture occupe près de 75 % de la population active au Cambodge ; mais elle reste très saisonnière, peu diversifiée et dispersée dans une multitude d’exploitations de très petite taille.

Ensemble, luttons contre la pauvreté

par l'éducation et la formation