RÉDUCTION DE LA PAUVRETÉ & LUTTE CONTRE LE TRAFIC D'ÊTRES HUMAINS

Magazine

Une journée avec Vanneth, Srosh and Sokkim, élus étudiants du mois

Vanneth et Srosh, élèves en cuisine, et Sokkim, élève en réception, sont les trois étudiants, élus étudiants du mois par leurs camarades pour saluer leur esprit d’équipe et leur remarquable sens de la camaraderie. Partagez leur quotidien avec cette vidéo qui retrace une de leur journée de formation à Sala Baï.

Pour que Vanneth, Srosh, Sokkim et leurs 117 camarades puissent suivre une formation, l'intégralité des frais de scolarité (formation, fournitures, manuels, uniformes) ainsi que les frais de vie (logement, nourriture, vélo, assurance et frais médicaux) de tous les élèves est prise en charge par Sala Baï. Pendant leur année de formation, les élèves alterneront entre cours théoriques et pratique professionnelle, à l’école ou durant les stages effectués dans les hôtels partenaires. Le programme de Sala Baï est varié et valorise autant le savoir-faire que le savoir-être.

En effet, pendant leur cursus, le savoir-être et la confiance en soi sont constamment travaillés. Surmonter ses appréhensions est un des défis des élèves de Sala Baï  qui, en quelques semaines, passent de la grande pauvreté à l’univers des hôtels 5 étoiles où, comme à l'hôtel ou au restaurant d'application, ils doivent s’exprimer avec des clients d’une autre culture et qui plus est, dans une langue étrangère. Aussi le travail sur l’estime de soi, sur la posture et la prise de parole en public sont très importants dans leur apprentissage. Autant de points qui expliquent la rapidité avec laquelle les diplômés de Sala Baï trouvent du travail.

Le douzième mois de leur formation est d'ailleurs consacré à la recherche d'emploi pour laquelle l'équipe de travailleurs sociaux aide les jeunes diplômés. 100% trouvent un travail dans le mois suivant l’obtention de leur diplôme.

En 15 ans, plus de 1500 jeunes ont ainsi été formés et ont trouvé un emploi dans le secteur du tourisme, un des plus dynamique du pays, leur permettant ainsi de devenir financièrement autonomes et d'améliorer les conditions de vie de leur famille.

Pour continuer l'aventure, je soutiens les élèves de Sala Baï :  je fais un don ou  je parraine.

Ensemble, luttons contre la pauvreté

par l'éducation et la formation